CARE BY ME fête ses 10 ans !

Camilla Gullits, la fondatrice de CARE BY ME, nous raconte cette belle aventure commencée en 2012

Traduit par Alixe Averty et Anne Jørgensen

As-tu toujours eu un sens aigu de l'esthétique ? As-tu une formation en design?

J’ai étudié le design à l’Académie royale danoise et oui, j’ai toujours eu un sens aigu de l’esthétique. Je m’inspire du savoir-faire artisanal, des matières naturelles et de l’architecture – tous ces éléments sont, d’après moi, les composants naturels d’un design durable.

Pourquoi as-tu choisi de te concentrer sur le design responsable ?

Il y a 11 ans, je suis devenue plus consciente des inégalités dans le monde. Surtout entre les femmes et les hommes.

Dans le monde occidental, beaucoup de femmes travaillent dur et ne prennent pas assez soin d’elles-mêmes. En parallèle, dans les pays en développement, trop de femmes ont malheureusement de mauvaises conditions de vie.

Avec CARE BY ME, j’ai donc décidé de créer une marque qui permette aux femmes occidentales de se sentir bien dans de belles pièces. Et il était essentiel pour moi que ces produits soient fabriqués par des femmes de pays en développement, de manière durable et socialement responsable.

En conclusion, aujourd’hui, notre étroite collaboration avec des ateliers au Népal et en Inde donne aux femmes l’opportunité d’avoir une vie indépendante et plus épanouie.

Camilla Gullits, fondatrice CARE BY ME

Camilla Gullits, fondatrice

Voyages-tu souvent au Népal et en Inde pour rendre visite aux femmes qui fabriquent les produits CARE BY ME ?

Je voyage au Népal et en Inde une fois par an. De plus, nous échangeons quotidiennement par e-mail. Après 10 ans de collaboration, nous arrivons à communiquer facilement sur plein de sujets.

CARE BY ME fete ses 10 ans !
CARE BY ME Nepal
Camilla Gullits Nepal

Qu'est-ce que cela te fait de rencontrer ces femmes et leurs familles et de voir ce que tu as apporté dans leur vie ?

Je suis très heureuse de voir le développement de notre projet. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’employer plus de 75 femmes talentueuses. Plusieurs de ces femmes travaillent même à nos côtés depuis de nombreuses années.

Toutes les femmes suivent des cours d’anglais et leurs enfants vont à l’école. Aujourd’hui, il y a des enfants qui sont devenus de jeunes étudiants. Pour moi, c’est un immense plaisir de suivre leur parcours de vie.

Quels sont les plus grands défis de la gestion d'une entreprise durable ?

Il y a 10 ans, beaucoup de personnes pensaient que CARE BY ME était un projet fou. Pour moi, c’était comme courir un marathon en montagne face au vent – toute seule. Mais heureusement aujourd’hui, de plus en plus de personnes partagent mon point de vue sur les inégalités et priorisent la durabilité et la responsabilité sociale – et cela m’aide beaucoup.

Nous sommes toujours mis au défi car certains clients trouvent que nos prix sont trop élevés. Mais nos prix reflètent simplement ce que des produits de haute qualité devraient coûter. Je crois fermement qu’il vaut mieux posséder un chemisier de haute qualité à 140€ que 10 chemisiers de mauvaise qualité à 14 €. Finalement, cela revient au même prix.

Quel est ton objectif pour CARE BY ME dans 10 ans ?

Dans l’ensemble, je ne souhaite pas beaucoup de changement. Je trouve que nous avons une bonne structure et je suis très fière du chemin parcouru. Une marque comme la nôtre fonctionne mieux avec une petite équipe, car nous tenons à préserver une communication de qualité et un sentiment familial.

CARE BY ME est un choix de vie pour moi, et j’espère qu’il le sera également dans 10 ans. Une vie dans laquelle nous travaillons chaque jour afin d’améliorer les conditions de vie des femmes des pays en développement.